Gauguin
'Eau délicieuse' de Paul Gauguin - du Musée de l'Ermitage
21 mars 2022
Temps de lecture 2 mins.

Coup de cœur pour la collection Morozov

A la Fondation Louis Vuitton

Pourquoi, pour qui donner un aperçu d’une exposition d’œuvres collectées par les frères Morozov, nés respectivement en 1870 et en 1871 ? Pourquoi,  pour qui mettre en exergue un bâtiment imaginé par cet architecte visionnaire qu’est Gehry ? La réponse est simple: pour moi et peut-être le souhait de vous voir intéressés par un coup de cœur?

C’est Bonbon Lamy qui m’a suggéré de visiter cette rétrospective de l’art moderne dans cet espace créé par Frank Gehry, suite à la vision au labo Eclair de la nouvelle copie numérique de “La Vie est Belle” de Benoit Lamy et Ngangura Mweze, film de long métrage dont j’ai assumé la direction de la photographie et le cadre en 1986. Film tourné à Kinshasa avec Papa Mwemba comme acteur principal et un des premiers films de fiction tourné au Zaïre avec la collaboration de partenaires et techniciens zaïrois sous le régime de Mobutu. Après cette vision dont les copies sont destinées surtout au marché africain avec l’aide de la Cinémathèque royale de Belgique, la Cinémathèque Afrique de l’Institut français, nous avons complété le rapport Nord/Sud par un axe Ouest/Est… Si la culture pouvait être aussi forte que les guerres, le monde en serait incontestablement meilleur, cette rétrospective de cette magnifique collection russe en est une preuve, évidente.

Un cadre extraordinaire

La Fondation Louis Vuitton mérite déjà à elle seule le déplacement : située dans le Parc d’Acclimatation à Paris, sa structure de verre, d’acier, de bois et de béton se prête à tous les envols. De grandes salles d’exposition sur 6 étages dressés à partir d’une cascade d’eau et des terrasses arborées s’ouvrent sur le Bois de Boulogne comme sur une découverte de la Défense ou un regard vers Paris et la Tour Eiffel.

Les salles d’exposition sont spacieuses, lumineuses et offrent un trajet clair afin de découvrir l’art moderne, russe de Konstantine Korovine,Ilia Répine, MikhaïlVroubel et Valentin Sérov notamment  mais aussi européen des années 1890 à 1913 : Manet, Toulouse-Lautrec, Degas, Monet, Corot, Renoir, Bonnard, Gauguin, Cézanne, Van Gogh, Matisse, Picasso.

Ce panorama de la peinture moderne orienté surtout sur les portraits pour les peintres russes et sur l’impressionnisme pour les peintres européens, avec des œuvres connues et inconnues comme, pour moi, le peintre finlandais Akseli Gallen-Kallela  inspiré par le lac Keitele dont j’aime les reflets  dans l’eau et on pourrait retourner la peinture  et faire vibrer, comme dans les photographies d’Alexandre Christiaens, le mélange de ciel, terre, eau, … 

Quelques photos de cet après-midi comme témoins.

Michel

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

Catégories

[instagram-feed feed=1]
Au sommet d'un building de Kin, les acteurs... et une vue à 360 degrés
Article précédent

Les rues de Kinshasa, à hauteur d’enfant. A 360°.

Affiche de Aya
Article suivant

Un premier film, une réussite: Aya

Optimized by Optimole
Aller à